Technique de la multiplication par jalousies

La multiplication par jalousies est une technique de multiplication qui se pratiquait au Moyen Âge en Chine, en Inde, chez les Arabes autant qu'en Occident, et se pratique toujours actuellement en Turquie.



Catégories :

Calcul manuel - Mathématiques élémentaires

La multiplication par jalousies est une technique de multiplication qui se pratiquait au Moyen Âge en Chine, en Inde, chez les Arabes autant qu'en Occident, et se pratique toujours actuellement en Turquie.

Méthode

Exemple de multiplication de 238 x 13 :

On débute par tracer un tableau de 2 lignes et 3 colonnes (les cases blanches centrales qu'on coupera par des diagonales symbolisées ici par un ?), dont on remplit les parties du haut et de droite avec les deux facteurs :

2
3
8
×
?
?
?
1
?
?
?
3

On remplit ensuite les cases, par exemple :

Un zéro vaut une demi-case non remplie.

2
3
8
×
?2
?3
?8
1
?6
?9
2?4
3

Enfin à partir du bas à droite on ajoute en diagonale en reportant la retenue sur la diagonale suivante :

2
3
8
×
0
?2
?3
?8
1
3
?6
?9
2?4
3
0
9
4

Nous avons par conséquent 13 × 238 = 3094.

Le nom de «multiplication par jalousies» provient du fait que la structure des diagonales évoque le système de lamelles équipant certaines fenêtres orientales et nommé «jalousies».

Multiplication en jalousie

Voir aussi

Recherche sur Google Images :



"Le nom de « multiplication par"

L'image ci-contre est extraite du site fr.wikipedia.org

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (400 x 294 - 14 ko - png)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Technique_de_la_multiplication_par_jalousies.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu