N-univers

Les n-univers sont un outil conceptuel introduit par le philosophe Paul Franceschi. Il s'agit de modèles d'univers qui sont réduits à leurs éléments essentiels, de façon à favoriser le raisonnement.



Catégories :

Probabilités - Concept philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.wikipedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le livre Dialogue d'introduction aux n - univers de Paul Franceschi sur thebookedition. com - créer, éditez et publiez votre livre en ligne. (source : thebookedition)
  • Créés par l'auteur, les n - univers sont un cadre conceptuel qui sert à modéliser de manière simplifiée... (source : ilv-edition)
  • Dimorphisme ; Théorie des n - univers ; Isomorphisme ; Paradoxe de Goodman ; Situation ; Probabilité ; Philosophie analytique ; Logique ;... (source : cat.inist)

Les n-univers sont un outil conceptuel introduit par le philosophe Paul Franceschi. Il s'agit de modèles d'univers qui sont réduits à leurs éléments essentiels, de façon à favoriser le raisonnement. Dans les expériences de pensée liées aux paradoxes ainsi qu'aux problèmes philosophiques, les situations sont le plus fréquemment complexes et susceptibles de donner lieu à de multiples variations. Appliquant le rasoir d'Ockham, la modélisation dans les n-univers sert à diminuer de telles situations à leurs éléments essentiels et de limiter ainsi la complexité de l'étude qui en résulte.

Les n-univers, introduits dans Franceschi (2001), dans le cadre de l'étude du paradoxe de Goodman, ont aussi été utilisés pour l'analyse des paradoxes liés à l'argument de l'apocalypse.

Dans la typologie des n-univers, il convient surtout de distinguer :

Les n-univers procèdent d'une double inspiration : d'une part, comme dispositif de critères, celle de Nelson Goodman et d'autre part, au niveau ontologique, celle du philosophe canadien John Leslie.

Les n-univers se proposent aussi d'étendre les propriétés des espaces de probabilités classiques utilisés en principe des probabilités (Franceschi 2006).

Exemple

Une instance d'un n-univers à objets multiples, comportant une variable de couleur, une variable spatiale et une constante temporelle

Le n-univers représenté ci-contre présente les caractéristiques suivantes :

Références

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/N-univers.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu