Géométrie dans l'espace

La géométrie dans l'espace consiste à étudier les objets définis dans la géométrie plane dans un espace à trois dimensions ainsi qu'à y ajouter des objets qui ne sont pas contenus dans des plans : surfaces et volumes fermés.



Catégories :

Géométrie affine - Géodésie

Recherche sur Google Images :


Source image : ilemaths.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Droites et plans dans l'espace. Bac ES national 1999 - spécialité 3.2. Plan et droite dans un pavé. Bac ES Amérique du Nord 1999. La géométrie à l'épreuve... (source : maths.ac-aix-marseille)
  • géométrie dans l'espace, cours - seconde : image 14. La droite (d) et le plan (P) se coupent au point A. Définition : Une droite et un plan sont parallèles... (source : ilemaths)
  • LE BULLETIN DE L'EPI N° 61. DE L'ESPACE AUX PLANS. DE L'ESPACE AUX PLANS : GÉOMÉTRIE DANS L'ESPACE. ET DESSIN TECHNIQUE. David LEFEBVRE. 1. PROBLÉMATIQUE... (source : hal.archives-ouvertes)

La géométrie dans l'espace consiste à étudier les objets définis dans la géométrie plane dans un espace à trois dimensions ainsi qu'à y ajouter des objets qui ne sont pas contenus dans des plans : surfaces (plans et surfaces courbes) et volumes fermés. Il s'agit par conséquent de géométrie dans un espace à trois dimensions.

Géométrie euclidienne dans l'espace

On peut adopter, dans l'espace à trois dimensions, les mêmes axiomes que la géométrie euclidienne.

Quand on étudie les objets de la géométrie plane, il suffit généralement de se contenter de les imaginer dans un plan. Résoudre un problème revient ainsi à considérer différents plans, ainsi qu'à étudier les propriétés des objets contenus dans ces plans. La solution vient généralement du fait qu'un objet appartient à plusieurs plans à la fois.

Les objets sont dits «coplanaires» s'ils appartiennent à un même plan. Notons que :

donc on peut définir un plan par trois points non alignés – ou – par deux droites sécantes – ou – par deux droites parallèles non confondues – ou – par une droite et un point hors de cette droite.

Exemple d'objets non plans

Surfaces courbes ouvertes :

Volumes fermés :

Adaptation de notions de géométrie plane

Notions spécifiques

Voir aussi Géométrie analytique > Géométrie analytique dans l'espace.

Géométrie non-euclidienne dans l'espace

On peut appliquer les axiomes des géométries non-euclidiennes (géométrie hyperbolique et elliptique) dans l'espace.

Le résultat est assez déroutant pour le sens commun, mais a permis le développement de la théorie de la relativité générale, surtout en fournissant un modèle géométrique à la gravité. On ne parle plus de «droite», mais de «géodésique» ; ainsi, la trajectoire d'un satellite dans l'espace est une géodésique, ce qui sert à prédire par exemple le phénomène d'avance du périhélie; de même, la trajectoire d'un rayon lumineux entre deux étoiles correspond à une géodésique de longueur nulle (ce qui ne veut pas dire pour tout autant que les deux points de l'espace-temps soient confondus : rappelons que ce dernier forme un espace non-euclidien).

En utilisant une géométrie dans l'espace euclidien et la théorie de la gravitation de Newton (force reliant les centres des astres), on obtiendrait une trajectoire elliptique sans avance du périhélie, au contraire de ce qui est constaté expérimentalement (abstraction faite de l'avance du périhélie due aux perturbations des autres planètes). On dit quelquefois, par boutade, que le modèle de gravitation de Newton n'est complètement valable que dans un seul cas : celui où aucun corps massif n'est là pour en perturber le modèle, ce qui a bien entendu quelque chose de gênant.

Bibliographie

Voir aussi

Propriétés métriques des droites et plans

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9om%C3%A9trie_dans_l%27espace.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu